Quelles solutions pour gérer une photothèque collective en ligne ?


De nombreuses structures et associations ont besoin de partager un grand nombre de photos en ligne.
Voici un tour d’horizon des solutions disponibles actuellement.

NomQualité de la solution
Flickr ***
My own cloud *
Google photos *
Joomeo *
Dropmark **
OVH Hubic *
Photoshelter ***
Autres solutions non évalué

SOLUTION 1 - Utiliser Flickr

JPEG - 138.4 ko

Flickr est une société de Yahoo ! qui permet de stocker des photos en quantité.
Malgré une interface un peu tordue et inutilement complexe, les fonctions liées à la photo sont complètes :

JPEG - 97.3 ko
  • Tagger les photos
  • Gestion les méta données (EXIF, prise de vues)
  • Gestion les licences (du copyright au creatives communs)
  • Gestion d’albums thématiques
  • Geston de la géolocalisation
  • Tri par album, par date.

Avantages

  • Même s’il s’agit d’un partenaire privé, Flickr reste l’un des fleurons de Yahoo. Cela garantit une certaine pérennité dans le temps. Les données ne sont pas chez Facebook ou Google, ce qui permet une petite indépendance. Il faudra toutefois penser à sauvegarder l’intégralité des données en cas de changements des conditions de services.
  • Fonctionnalités complètes
  • Les fonctions de rangement, de recherche et de mots-clés sont fonctionnelles
  • Serveurs rapides et puissants
  • Entreprise connue

Défauts

  • Les comptes Flickr n’ont pas été pensé pour une gestion collective. Dans le cadre d’une association, il est hors de question de partager le même compte pour tous. Toutefois on peut trouver des solutions à cette limite.

Solution A : Avoir une photothèque publique
Si vos images n’ont pas un caractère privé. vous pouvez toutes les mettre en ligne en creative commons comme l’on fait certaines institutions . Une personne chez vous sera en charger de gérer d’alimenter le compte et de classer les photos. Les personnes qui auront besoin d’images, consulteront la page publique de votre compte Flickr.

Solution B : Utiliser la fonction d’amis / Familles.
Flickr permet d’avoir des photos privées restreintes à vos amis.
Votre photothèque sera gérée par une personne unique (comme dans la solution A) mais à défaut de rendre tous les documents "public",il sera visible unique par vos "amis" (à savoir les membres de votre structure).
Il faudra juste que chaque membre de la structure ouvre un compte Yahoo ! (pénible mais c’est le prix de la pseudo-gratuite du service). Cette solution est souple. Si une personne entre ou quitte la structure, il suffit de l’ajouter ou retirer de ces amis.

Prix
Le service est gratuit et propose 1 To de stockage

Il existe aussi un compte flickr pro sans pub (50 dollars / an) : https://www.flickr.com/account/upgrade/pro
Les différences entre le compte pro et non laissent un peu perplexe : FAQ Flickr

SOLUTION 2 - Utiliser son propre cloud : my owncloud

JPEG - 48.6 ko

Owncloud est la solution opensource la plus connue pour installer son propre nuage.

Il permet un partage de documents entre plusieurs personnes (marie, pierre, paul) et plusieurs machines (mon PC, ma tablette et mon iphone).

Avec le logiciel de synchro, les fichiers sont directement sur votre machine

JPEG - 54.3 ko

La solution est séduisante mais malheureusement par encore mature (notamment les fonctions d’indexation et tri des photos inexistantes)

Avantages

  • Indépendance de la solution par rapport aux grands groupes tel que facebook, google, ... On possède ces données et on peut changer de prestataire si besoin.
  • Permet aussi le partage de calendrier, de contacts, ... orienté groupware.
  • Simplicité du logiciel de partage / client sur Mac, PC, Linux
  • Simplicité d’utilisation
  • Simplicité pour partager un lien avec un tiers.

Défauts

  • Le logiciel de partage est en mode synchronisation, cela veut dire que tous les fichiers partagés sont recopiés sur mon disque dur. C’est pratique pour des documents bureautiques mais peu recommandable pour une photothèque. Il faut donc consulter la photothèque depuis l’interface web. Malheureusement l’interface web reste assez pauvre sur la gestion des images (pas de tags, pas de moteur de recherche). Il existe des plugins tel que Gallery+ mais ce n’est pas suffisant pour une grosse photothèque.

Prix
La logiciel est open-source mais l’hébergeur est primordial
Les prix peuvent varier selon la formule commandée (Espace disque, nombre de comptes).
Un ordre de grandeur 10 euros HT / 100 Go / Mois

Prestataires

SOLUTION 3 - Utiliser Google Drive / Google Photos / Picasa

Lié à Google. Malgré une puissante d’utilisation, l’évolution des services est opaque et il me semble dangereux de retenir cette solution pour une structure.

SOLUTION 4 - Utiliser Joomeo

JPEG - 48.8 ko

Joomea est une solution de stockage en ligne orientée photos.
Les caractéristiques sont listées http://www.joomeo.com/features.php

Malgré l’interface séduisante, cette solution semble limitée et peu capable de gérer un gros volume de photos.

JPEG - 87.9 ko

Défaut

  • Entreprise peu connue ... durée dans le temps peu prévisible.
  • Interface en flash ... technologie dépassée et pas compatible avec les portables.
  • La gestion des mots-clés semblent pas fonctionnelles
  • Les fonctions de recherche et de rangement semblent assez limitées

Prix
Décliné en 3 formulaires : gratuite, focus (30 euros / an), dynamic (60 euros / an)

SOLUTION 5 - Utiliser Dropmark

JPEG - 65.9 ko

Dropmark est une startup américaine pour partager des documents visuels (ou autres)

JPEG - 89.7 ko

Avantages

  • Interface simple et ergonomique
  • Fonction de tags (uniquement à partir du tag pro) et moteur de recherche fonctionnel
  • Fonctions de partages et de gestion en équipe

Défauts

  • Cher, si on travaille en équipe
  • Pas localisé, pas de traduction de l’interface en français.
  • Startup assez jeune, durée du service ?

Prix
Voici les 3 offres (http://www.dropmark.com/plans/)

  • gratuit
  • compte simple avec la recherche 4 dollars / mois
  • compte équipe avec toutes les fonctions 5 dollars / mois / compte

SOLUTION 6 - Utiliser OVH Hubic

JPEG - 86.8 ko

Hubic est la solution cloud proposée par OVH

L’interface d’upload et de partage fonctionne parfaitement mais il n’y a aucun fonction de tags d’images ou de moteur de recherche. Impossible à utiliser dans cette condition.

SOLUTION 7 - Utiliser Photoshelter

A part, solution de portfolio pour les photographes. Le site propose maintenant un cloud avec des fonctionnalités d’indexation et de tagging et de gestion de groupes de clients
http://www.photoshelter.com/features/cloud-storage-and-organization

Le service se paie environ 45 dollars / mois (pour un espace disque illimité)

AUTRES SOLUTIONS

  • Apple Icloud
  • Amazon S3 ne semple pas de disposer d’interface client.
  • Solutions professionnelles dédiées
  • les suggestions sont bienvenues ....

Autres ressources

Mon avis

Actuellement aucun solution n’est vraiment satisfaisante : les solutions de type cloud manquent d’outils pour classer et indexer les images. Les sites propriétaires sont souvent incomplets. La meilleur solution reste pour moi Flickr notamment par les qualités des outils (tri par album, tags, recherche, date, location, données EXIF) et par le volume proposé. Il convient toutefois de bien préparer la façon pour organiser sa photothèque et la façon dont on partage des données.

Deux services plus professionnels sont à tester :

Une erreur ? une suggestion à me faire sur cet article ? contactez moi

Dernière mise à jour : 19 décembre 2015